lun 27 Avr 2020
Vos attentes du massage ?

Attentes …

Être à l'écoute : Massage question - Vos attentes du massage ?

Vous avez tout à gagner à venir devant votre masseur avec une idée de vos attentes.
Exprimer votre besoin vous aidera à choisir le professionnel à même d’y répondre.
Cela vous permettra de lui indiquer un chemin. Cela favorisera votre capacité à évaluer la prestation que vous avez reçue. Car souvent, vous abandonnerez la salle de massage un tantinet hébété, en quelque sorte shooté de vous-même et du lâcher prise. Vous ne serez pas dans la meilleure des positions pour évaluer ce que vous venez de vivre.

Vous pouvez même repartir très satisfait d’un massage qui sera passé à côté de vos besoins. C’était bien, vous étiez bien… cela vous a-t-il fait du bien ? Comment pourriez-vous le savoir si préalablement vous n’avez pas posé les jalons de vos attentes ?

Motivations

Les motivations qui conduisent vers le massage sont très diverses.
Il appartient à chacun de trouver ses réponses.
Certains recherchent un moment privilégié de décontraction. Ils s’accordent une pause bien-être dans un quotidien souvent frénétique. Ils souhaitent créer les conditions d’un sommeil plus apaisé.

D’autres inscrivent le massage dans une démarche de santé holistique, assortie d’une réflexion sur l’art de prendre soin de leur corps. Ils associent alimentation, rythme de vie, sport et massage, dans la quête d’un équilibre favorable. Leur motivation peut être philosophique, faire suite à des problèmes de santé, voire à un effondrement physiologique, ou encore relever d’une prise de conscience, souvent associée à l’avancée en âge.

Pour certaines personnes, il s’agit d’un retour à elles-mêmes, corps et esprit : reconstruction, réappropriation ou réconciliation. Elles ont le sentiment confus que l’on peut mourir de ne pas être touché, ou que l’on peut se perdre soi-même en oubliant les contours de son propre corps.

Physiologique ou psychologique ?

Souvent, en début de séance, ou du moins lors du premier rendez-vous, j’ explore deux questions destinées à comprendre vos motivations.

  • La première consiste à savoir où vous placez le curseur de vos attentes, entre la recherche d’un moment de relaxation inscrit dans le confort et le bien-être, et celle d’une aspiration à faire du massage un élément actif de votre démarche de santé.
    La réponse à cette question lui permettra notamment de gérer la profondeur de son geste, car parfois un geste de santé peut devenir douloureux et nuire à la relaxation.
  • La seconde exploration conduit à positionner le curseur de la matérialité, ou non, dans laquelle vous inscrivez votre besoin. S’agit-il de donner son dû à votre être physiologique ? Ou bien votre attente s’inscrit-elle dans la sphère du psychologique ?
    J’en tiendrais compte dans la finalité du massage, dans la nature des gestes qui le composent et dans l’attention accordée à certaines zones.

Un massage pour ?

Faites l’exercice qui suit. Parmi les affirmations ci-dessous, cochez toutes celles qui vous correspondent. Ne réfléchissez pas trop. Soyez spontané.

Pour moi, le massage c’est :

  • S’occuper de soi
  • S’accorder une récompense
  • Activer flux et énergies
  • Entretenir sa souplesse musculaire
  • Faire une pause
  • Retrouver le sommeil
  • Dénouer les fascias
  • Ne penser à rien
  • S’écouter
  • Être touché
  • Reconstruire son image corporelle
  • Apprendre à lâcher prise
  • Canaliser la douleur
  • Réapprendre le corps plaisir
  • Recharger les batteries
  • Relâcher des contractures
  • Lâcher prise
  • Entretenir flux et énergies

N’hésitez pas à formuler et positionner d’autres réponses.

En observant vos réponses, vous pouvez préciser la nature de vos attentes. Vous pouvez même, nous le verrons plus loin, choisir les techniques ou traditions de massage qui correspondent le mieux à vos besoins

Je vous invite à voyager à travers les différentes pratiques de massage bien-être que je vous propose.

Lors de votre prise de rendez-vous, si besoin, ensemble nous éclaircirons votre besoin .

A bientôt !

Les conseils de Marc, à suivre …